24 novembre 2012

Lutter contre les violences faites aux femmes, initiative dans les communautés juives de France et de Montréal

A l'occasion dimanche 25 novembre de "la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes", il y a un Colloque à Paris sur "Les violences conjugales", le 26 novembre à 20h à l’Espace Rachi, 39 rue Broca,  à l'appel de NOA-Oser le dire, une association évoluant dans le milieu juif créé notamment par la WIZO et la Coopération Féminine. Pour le programme du colloque et des détails sur le site de NOA, cliquez ici. La création d'une association et ligne téléphonique comptaient parmi les préconisations de... [Lire la suite]

08 juillet 2012

Une première étude sur les violences conjugales dans le monde ultra-orthodoxe (« haredi »)

 (Photo de hoto Maxppp/Christian Philippe Paris ) Les violences conjugales, physiques ou morales, à l’encontre des femmes touchent tous les milieux socio- économiques. Cependant, il n’y avait aucune étude jusqu’à présent sur les violences que subissent les femmes dans le milieu ultra-orthodoxe en Israël. En effet, comme l’exprime le Dr Pierre Schori-Biton, l’un des acteurs de cette enquête, « il y a des données sur certaines communautés (…) mais le degrè de religiosité n’est pas un facteur qui est pris en... [Lire la suite]
01 janvier 2012

La ségrégation sexuelle ou des genres en Israël : état des lieux (1)

Nous observons depuis plus d’un an, notamment au travers de ce blog, le vivre ensemble en Israël à l’intérieur même du monde religieux - entre ses différentes tendances et sensibilités, y compris au sein même du monde orthodoxe – et entre ses communautés et le monde laïque. Nous essayons également de comprendre l’influence de ce vivre ensemble ou de ses difficultés sur la diaspora juive. Parmi les thématiques sur lesquelles nous travaillons, celle de la ségrégation sexuelle ou des genres a fait récemment la « une » de... [Lire la suite]
12 décembre 2010

Une cour rabbinique en Israël aide une citoyenne juive américaine dans son attente du divorce juif religieux ("guet")

  (Source de l'image : picasaweb.google.com) Dans la loi juive orthodoxe telle qu'elle est actuellement, c'est le mari qui accorde le divorce juif religieux ("guet") à sa femme. Elle reste une femme juive ancrée à son statut marital littéralement "agouna" jusqu'à l'obtention de ce "guet" - attente qui peut durer des mois, des années voire une vie entière. Durant cette période elle ne peut avoir de relations sexuelles avec un autre homme au risque d'être considérée comme une femme adultère... [Lire la suite]