14 janvier 2014

Point de discrimination sexuelle à l'Université Ben Gourion au cours de la fête de Hanouca !

Grâce à l’initiative d’un groupe d’étudiantes de l’Université de Ben Gourion, un cas de discrimination sexuelle dans l’enceinte universitaire a été évité. (Jeune femme allumant finalement une bougie de Hanouca à l'Université de Ben Gourion. Cliquez ici pour la source de la photo) Un groupe d’étudiantes a protesté auprès de la Présidente de l’Université, Rivka Carmi, contre le fait qu’elles ne pouvaient, en tant que femmes, ni allumer les bougies ni dire une bénédiction ni chanter dans une chorale lors de la cérémonie prévue à... [Lire la suite]

01 décembre 2012

Les femmes peuvent-elle réciter le "kaddich" ?

 (Fragment de la prière du "kaddich")  A la mémoire de Nicole S (que son nom soit source de bénédiction et que son âme repose en paix au jardin d'Eden). «Yitgadal veyitkadach… Que son grand Nom soit magnifié et sanctifié … », par ces mots commence le kaddich, l’une des prières les plus connues du judaïsme. Prière avant tout de louange et de sanctification du nom de Dieu, le kaddich rédigé en araméen, ponctue sous différentes formes et à plusieurs reprises, les offices quotidiens, ceux du chabbat et des jours de... [Lire la suite]
01 décembre 2012

"Qui a besoin...d'un féminisme juif ? D'un féminisme orthodoxe ? "(1)

JOFA, le forum des Juives féministes orthodoxes américaine a lancé au travers de sa newsletter ou sur son site, une campagne sur le thème : « Qui a besoin d’un féminisme juif ? Un féminisme orthodoxe ? » à laquelle tout le monde peut participer. Il suffit de soumettre sur le tumblelog (site internet ouvert) de JOFA un texte sous forme de pancarte.  Nous mettrons en ligne régulièrement quelques unes de ses pancartes dans une traduction de Michel Mons et des notes ou éclairages de notre cru. Sonia Sarah... [Lire la suite]
24 octobre 2012

Une fois de plus, une femme arrêtée au Mur des Lamentations pour avoir osé chanter à voix haute au sein d'un groupe de femmes

 (Photo Reuters de l'article du J.P du 18.10.12) Pour avoir chanté le "Chemah Israël" (l'une des prières fondamentales du judaisme) à voix haute et porté un "talith" (châle de prière) au Mur des lamentations, au sein du groupe de femmes de prière pluraliste des Femmes du Mur, Laurent Zecchini, correspondant du Mondre écrit : "menottée, Anat Hoffman a été emmenée sans ménagement. Son récit de l'incident, rapporté par le journal Jerusalem Post de jeudi 18 octobre, fait froid dans le dos:  « Cette fois, ils m'ont fouillée... [Lire la suite]
09 octobre 2012

"Les femmes et le judaisme dans le monde contemporain"

(Photo tirée de l'exposition sur les Juifs d'Algérie organisée par le Centre Edmond Fleg à Paris)  ALEPH-le Centre d'Etudes Juives Contemporaines que je dirige à Montréal organise deux colloques internationaux dans le cadre du Pré Festival Sefarad 2012. Le premier s'intitule : Fémina 2 est la suite de est la suite de Fémina 1 programmé en 2008 et nous permettra quatre ans plus tard d’évaluer la régression, la stagnation ou l’évolution du statut et de la condition des femmes dans le judaïsme.     LES... [Lire la suite]
25 juin 2012

Une femme arrêtée par la police au Mur des lamentations pour avoir porté un châle de prière ("talit")

(Le Mur occidental dit Mur des lamentations à Jérusalem. A droite la partie moins large réservée aux femmes). Déborah Houben a été arrêtée ce jeudi 21 juin 2012 par la police car elle portait un châle de prière (« talit ») aux alentours du Mur des lamentations. Elle a été retenue au poste pendant trois heures où après avoir relevé ses empreintes, on lui a signifié qu’il lui était interdit de se rendre au Mur des lamentations pendant sept jours au risque sinon d’être passible d’une amende de 3000 shekels[1]. Déjà en 2009,... [Lire la suite]
19 juin 2012

Le groupe pluraliste de prières de femmes de Montréal fête ses 30 ans !

Les Groupes de femmes de prières (Femmes priant à Jérusalem au Mur Occidental dit Mur des lamentations). Des groupes de prières de femmes juives existent de part le monde entier et depuis des siècles[1].Dans le milieu orthodoxe, elles se réunissent généralement pour dire des « Tehilim » (Psaumes) une fois par mois, le jour de la noéménie (« Rosh Hodesh »). Ce jour là, en effet, est célébré le renouvellement de la lune qui, dans la tradition juive, est le premier commandement collectif que reçut le peuple juif[2].... [Lire la suite]